LE DÉBUT DE L’HISTOIRE

L’amour de Dieter Paulmann pour les océans et le cinéma sous-marin est à l’origine de la création de la Fondation Okeanos, destinée à soutenir une variété de projets de recherche, de communication et d’actions axés sur la défense des océans. Depuis 2007, Okeanos soutient des symposiums sur le bruit de l’océan, le changement climatique et le rôle du phytoplancton, en collaborant avec des spécialistes de la communication scientifique mondialement reconnus, tels que Carl Safina.

En 2009, profondément inquiète de la menace mondiale pesant sur la biodiversité, Okeanos a commencé à produire un long métrage documentaire intitulé Racing Extinction et réalisé par Louis Psihoyos, lauréat d’un Oscar. Tourné à travers le monde pendant 5 ans, Racing Extinction attire l’attention sur le rôle de l’humanité dans la disparition potentielle d’au moins la moitié des espèces de la planète. Le 2 décembre 2015, Racing Extinction a été diffusé simultanément dans 220 pays par Discovery Channel, en reconnaissance de la Conférence sur le climat organisée à Paris par les Nations Unies. Pour en savoir plus, veuillez visiter la page de notre film.

LE VOYAGE TE MANA O TE MOANA

En 2010, Okeanos a commencé à travailler avec plusieurs Voyaging Societies du Pacifique afin de développer et de construire une flotte de sept vakas Moana à deux mâts, de conception traditionnelle et propulsés sans combustible fossile, représentant dix nations insulaires. L’esprit de la tradition et de la sagesse ancienne a parlé à nos cœurs et a fait naître un désir de solidarité, de coopération et de filiation.

Notre voyage international,  Te Mana O Te Moana (L’Esprit de l’Océan), a commencé en avril 2011. Pendant deux ans, des centaines de marins ont navigué d’Aotearoa à Hawaii, puis vers la côte ouest des États-Unis, avec une arrivée historique au Golden Gate Bridge de San Francisco en août 2011. Notre voyage de retour a débuté en janvier 2012 avec des escales aux îles Cocos, aux Galapagos, à Tahiti, aux Îles Cook, aux Samoa, aux Fidji et au Vanuatu, et s’est terminé au Festival des arts du Pacifique aux Îles Salomon en août 2012.

Notre voyage a démontré le génie de la conception du vaka du Pacifique et le pouvoir de la culture, presque perdue, de la navigation astronomique.

Ensemble, nous avons navigué en toute sécurité sur une distance de 210 000 miles nautiques en plein océan, et montré au monde la grande puissance et le potentiel des vakas.

Le voyage Te Mana O Te Moana a été filmé dans son intégralité. Au cours de centaines d’heures de séquences professionnelles, vous découvrirez la préparation et l’évolution de courageux navigateurs, ainsi que leur désir de redonner à leurs communautés. Nous développons actuellement notre film Te Mana O Te Moana pour en faire un long métrage documentaire intitulé The Starchasers, qui raconte le voyage de nos héroïques navigateurs du Pacifique alors qu’ils conquièrent de nouvelles eaux tout en mettant en œuvre des stratégies de développement durable pour leurs communautés. Pour en savoir plus, veuillez visiter la page web de notre film The Starchasers.

« LE VOYAGE TE MANA O TE MOANA A PERMIS UNE RENAISSANCE DES CONNAISSANCES TRADITIONNELLES DANS UN CONTEXTE MODERNE. NOUS AVONS ENTAMÉ UN VOYAGE ESSENTIEL POUR FAIRE DES ÉCONOMIES DURABLES UNE RÉALITÉ POUR NOTRE PEUPLE. « 

– Hotura Barclay-Kerr
Conseiller culturel Okeanos, Nouvelle-Zélande

NOTRE VOYAGE CONTINUE

Le voyage Te Mana O Te Moana a initié une renaissance de l’engagement et de la gestion traditionnelle de l’océan. Notre chemin nous a amené à adopter l’éthique collective selon laquelle nous devons regarder vers le passé pour nous préparer aux défis de l’avenir.

En visitant les petites nations insulaires, des idées novatrices et transformatrices ont émergé collectivement sur la façon dont les vakas modernes, propulsés sans combustible fossile et conçus traditionnellement, pourraient être intégrés efficacement à la vie quotidienne des peuples du Pacifique. Aujourd’hui, le voyage d’Okeanos continue de s’appuyer sur le succès et la formation de la communauté de Te Mana O Te Moana.

Nous avons conçu sept nouveaux vakas à partir d’informations partagées par de nombreux groupes  provenant de différentes îles. Cela a permis de donner naissance à des navires spécifiques au transport interinsulaire du Pacifique, significatifs sur le plan culturel, respectueux de l’environnement et satisfaisant à tous les besoins en termes de transport maritime. Les nouvelles technologies présentes sur nos vakas, telles que les panneaux solaires, les moteurs alimentés à l’huile de noix de coco, et, plus récemment, des osmoseurs, qui peuvent créer 300L d’eau douce en 24h si nécessaire. Les vakas sont parfaitement adaptés au transport de personnes, de nourriture, de médicaments et de marchandises entre les îles du Pacifique Sud et relient le meilleur du passé avec le meilleur du futur.

« IL Y A UN SENTIMENT DE FIERTÉ À COMBINER LA CONNAISSANCE DE LA NAVIGATION DE NOS ANCÊTRES AVEC LA TECHNOLOGIE MODERNE, ET DE PERMETTRE AINSI AUX PEUPLES DU PACIFIQUE D’ALLER DE L’AVANT. »

– Peia Senior Patai
Commandant de la flotte des vakas, Îles Cook